France: Bernard Tapie et son épouse frappés et ligotés lors d’un cambriolage

FAITS DIVERS

L’homme d’affaires français, Bernard Tapie et sa femme Dominique ont été ligotés et frappés à leur domicile de Seine-et-Marne lors d’un cambriolage, dans la nuit de samedi à dimanche.

C’est au environ de minuit que le couple a été réveillé dimanche 4 avril par des agresseurs encagoulés et vêtus de combinaisons noires, qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés à leur domicile de Combs-la-Ville en Seine-et-Marne.

Selon la procureure de Melun, Béatrice Angelelli, l’homme d’affaires de 78 ans a reçu « un coup de matraque sur la tête ». Entrés par une fenêtre du premier étage, les malfaiteurs ont volé deux montres, dont une Rolex, des boucles d’oreilles, des bracelets et une bague.

L’épouse de Bernard Tapie serait parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle aurait donné l’alerte. Légèrement blessée pendant la séquestration, elle a été transportée à l’hôpital contrairement à Bernard Tapie qui a refusé d’être pris en charge.

Les cambrioleurs étaient au nombre de quatre. Aucune interpellation n’a été réalisée pour le moment. La police judiciaire de Versailles a été saisie d’une enquête pour vol aggravé avec violences et séquestration, a précisé une autre source proche de l’enquête.

Ancien chef d’entreprise, ex-patron d’Adidas, ancien président de l’Olympique de Marseille puis éphémère ministre de la Ville, sous la présidence de François Mitterrand, Bernard Tapie a reçu de nombreuses condamnations pour « corruption », « fraude fiscale » ou encore « abus de biens sociaux », une incarcération de cinq mois et la perte de tous ses mandats électifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =