SPORTS

Arrivé au PSG cet été après sa prolongation avorté au FC Barcelone, Lionel Messi s’est totalement livré dans un long entretien. L’attaquant argentin y révèle notamment les coulisses de son départ de la Catalogne.

Un été des plus agités. Joueur du FC Barcelone jusqu’au 30 juin 2020, Lionel Messi s’était rapidement retrouvé libre en pleine Copa América, lui qui n’avait pas prolongé. Son avenir entre parenthèses pendant la compétition, «La Pulga» a ensuite enfin gagné un titre majeur avec son Albiceleste en remportant cette Copa 2021, en finale contre le Brésil. De retour en Catalogne après quelques jours de vacances, le numéro 10 devait donc absolument régler son avenir et une prolongation avec les Blaugranas étaient bien évidemment la priorité. Oui mais voilà, tout s’est écroulé en quelques heures. Suivi avec attention par LaLiga pour la masse salariale, le Barça n’a jamais réussi à faire des économies pour pouvoir prolonger le joueur de 34 ans. Résultat, ce dernier a été approché par le PSG et a finalement signé en faveur du club de la capitale.

Toujours très discret dans les médias, Lionel Messi a néanmoins accordé un très long entretien à France Football publié ce samedi. L’occasion pour l’international argentin (153 sélections, 79 buts) de dévoiler les coulisses de sa prolongation avortée avec les pensionnaires du Camp Nou : «je suis revenu à Barcelone pour préparer la saison, après avoir profité de quelques jours de vacances supplémentaires que l’entraîneur m’avait accordés. J’avais dans l’idée de signer mon contrat et de reprendre l’entraînement dans la foulée. Je pensais que tout était réglé et qu’il ne manquait plus que mon paraphe. Mais, quand je suis arrivé à Barcelone, on m’a dit que ce n’était plus possible, que je ne pouvais pas rester et que je devais me trouver un autre club, car le Barça n’avait pas les moyens de me prolonger. Cela a bouleversé mes plans.»

«Je m’étais mis en tête que j’allais finir ma carrière à Barcelone»

Totalement surpris par les annonces de ses dirigeants pendant les négociations, l’actuel avant-centre du Paris Saint-Germain a eu du mal à avaler la pilule, lui qui a dû changer de vie après des années passées à Barcelone. «Comme j’ai dit lors de mes adieux : ç’a été très douloureux pour moi de quitter Barcelone après toutes ces années. Je m’étais mis en tête, et ma famille aussi, que j’allais finir ma carrière à Barcelone. C’a été très dur, mais on est parvenus à franchir cette épreuve tous ensemble. Je me suis mis à penser à mon avenir et le PSG m’a offert l’opportunité de les rejoindre», a développé l’Argentin durant cet entretien. Car derrière, les dirigeants parisiens ont sauté sur l’occasion pour le convaincre de venir dans l’Hexagone.

Et tout s’est fait en quelques heures : «le Barça a publié le communiqué annonçant que je n’allais pas continuer et, à partir de ce moment-là, j’ai commencé à me demander comment est-ce que j’allais rebondir. Il fallait que je trouve un nouveau club pour continuer ma carrière. J’ai eu la chance d’être contacté par plusieurs clubs et l’un d’entre eux était le PSG. (…) J’ai reçu d’autres propositions, mais je dois avouer qu’on s’est mis assez vite d’accord avec le PSG.» Avec un transfert à zéro euro, Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG, Leonardo, le directeur sportif, et les dirigeants parisiens ont donc trouvé les bons arguments, notamment un salaire XXL, pour ramener Lionel Messi dans la capitale et réaliser le plus gros coup du mercato. Tandis que le Barça, lui, s’est retrouvé orphelin de son messie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 1 =