Le petit pèlerinage à La Mecque réservé aux personnes vaccinées

FAITS DIVERS

Cette année, le petit pèlerinage à La Mecque ne sera pas inclusif. Pour effectuer la orma à partir du début du mois de jeûne musulman du ramadan qui commence mi-avril, il faudra avoir été immunisé contre le coronavirus.

Pour les autorités saoudiennes, face au coronavirus, les participants doivent montrer patte blanche.

Outre les personnes ayant reçu les deux doses de vaccin, celles ayant bénéficié d’une seule, depuis au moins 14 jours sont aussi autorisées à faire le déplacement, précise le ministère saoudien du Hajj qui vient ainsi d’instaurer en filigrane, un passeport vaccinal. Le petit pèlerinage, suspendu en mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, a repris timidement début octobre avec des restrictions.

Seuls 6.000 Saoudiens et résidents étrangers en Arabie Saoudite ont été autorisés chaque jour à effectuer la omra, ouverte toute l’année contrairement au Hajj, qui a lieu une fois par an.

Plus de 390.000 cas de Covid-19 ont été recensés dans le pays, dont plus de 6.700 décès, alors que plus de 5 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin sur une population de 34 millions d’habitants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 21 =