Ziguinchor : Les filles de joie menacent de descendre dans les rues

« Piscine Party » en plein couvre-feu : un couple de diplomates, des femmes mariées et des fils à papa arrêtés aux Almadies

FAITS DIVERS

Au moins 40 personnes ont été arrêtées samedi aux Almadies, un quartier résidentiel de Dakar, pour violation l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu. Les mis en cause dont des fils d’autorités et des femmes mariées seront déférés au parquet ce lundi. Parmi les récalcitrants, un couple de diplomates, libéré en raison de l’immunité diplomatique.

Selon L’Observateur qui donne l’information, les violeurs de l’état d’urgence ont organisé un « Piscine Party » malgré l’interdiction des rassemblements en cette période où le nombre des nouvelles contaminations et de morts liés à la Covid-19 prend une proportion inquiétante.

Le journal renseigne que le Commandant de la Brigade de Ngor a été informé, en début de soirée, d’une noce privée organisée dans une villa sise à ce quartier chic de Dakar.

Au bord de la piscine, belles filles, couples mariés, un couple de diplomates et des anonymes passaient de bons moments. Boisson, sucrée et alcoolisée, chicha, toutes senteurs désirées, musique diffusée en sourdine et lumières tamisées, pour mettre les fêtards dans l’ambiance d’une fête.

Les limiers ont fait une descente musclée dans les lieux. Informés de la présence des hommes en bleu, certains noceurs ont escaladé les murs, passent dans les maisons contiguës pour prendre la fuite.  D’autres moins chanceux, ont été arrêtés.

Des invités venant de la Suisse, ont rebroussé chemin lors qu’ils ont eu échos de la présence de la gendarmerie sur les lieux.

Malgré la pression de certaines autorités demandant la libération de leurs fils, ces derniers ont été placés en garde à vue.

Pour rappel, le président de la République Macky Sall a décrété, le 5 janvier dernier, l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu dans les régions de Dakar et de Thiès en raison de la hausse inquiétante du coronavirus. A cet effet, les mariages, baptêmes, réunions privées, manifestations, ect, ont été formellement interdits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =